Cover Favoriser l'autonomie des enfants
Parentalité positive

2 façons simples de favoriser l’autonomie des enfants

Favoriser l’autonomie des enfants est une des clefs de la parentalité positive. Il s’agit de les guider pour que les enfants apprennent à faire seuls. C’est comme cela qu’ils deviennent petit à petit des adultes. Il y a plein de façons de les aider si l’on souhaite qu’ils deviennent autonomes.

Favoriser l’autonomie des enfants

Je me souviens que plus jeune, Clarence ne pouvait pas encore nous aider à mettre la table entièrement. Aujourd’hui ils nous aident avec plaisir, c’est un moment convivial qui fait partie du repas. Mais quand j’y pense, il y a tellement de choses qu’il peut faire tout seul aujourd’hui et qu’il ne pouvait pas faire avant seul. Essayez de vous souvenir de votre enfant il y a quelques années. C’est une sacrée évolution non ? Comment faire pour continuer de les aider à gagner en autonomie ?

Les routines

Les routines sont un moyen simple de favoriser leur autonomie. Vous savez sans doute ce que c’est. Il s’agit de créer un rituel, une sorte de liste de choses à faire que l’on répète chaque jour. À force de se brosser les dents le matin puis de s’habiller, votre enfant apprendra à le faire seul. Pour que ce soit efficace, vous pouvez suivre quelques pistes.

Routine - Avant d'aller dormir

Comment mettre en place des routines efficaces ?

Pour favoriser l’autonomie de vos enfants avec les routines, il y a quelques règles simples à suivre :

  1. Faites un tableau des routines AVEC votre enfant. En participant à la réalisation du tableau, il intégrera mieux les choses à faire.
  2. Réfléchissez ENSEMBLE aux tâches quotidiennes (routines du matin, devoirs, l’heure du coucher, etc.)
  3. Proposez à votre enfant de faire un dessin pour chaque tâche (s’il à l’âge ou bien il peut découper des images qui correspondent par exemple). L’idée est que ce soit visuel. Ça l’aidera à mieux comprendre chaque tâche et à les faire lui-même.
  4. Utilisez la routine ainsi construite pour le guider. “D’après la routine, qu’est-ce qui faut faire ensuite?”
  5. Surtout, laissez-le développer sa motivation en même temps que son autonomie. Inutile donc de récompenser son enfant.

L’entraînement et la répétition

Une tâche ne s’apprend pas du jour au lendemain. Pour qu’il apprenne à faire seul, votre enfant doit avoir l’occasion de s’entraîner. On va prendre un exemple simple : vous aimeriez qu’il apprenne à ranger sa chambre seul. C’est difficile (selon le niveau de désordre) à faire seul. Pour l’aider :

  • Prévoyez un petit temps régulier pour s’entraîner à le faire. Et montrer l’exemple. Il y arrivera de mieux en mieux.
  • Discuter avec votre enfant pour savoir s’il a des idées pour être plus efficace.

Continuez toujours à favoriser son autonomie en discutant des tâches et de la manière de faire. Laissez-lui régulièrement le temps de s’entraîner. Et un jour vous verrez, il sera capable de le faire seul (s’il en a envie, ça, c’est une autre histoire).

Favoriser l'autonomie des enfants = success kid

N’hésitez pas à me dire en commentaire comment vous développer l’autonomie des enfants (je suis curieux).

Ce qu’il faut retenir

Favoriser l’autonomie des enfants fait partie intégrante de la parentalité positive. Il s’agit de guider un futur adulte dans son apprentissage.

Pour l’accompagner dans cette tâche, créer des routines AVEC lui. Laissez-lui également l’opportunité de s’entraîner et de devenir plus efficace. C’est grâce à la répétition et à une réflexion ensemble qu’il pourra progresser.

N’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter pour être tenu au courant des prochains articles et recevoir votre ebook offert «Le guide du parent Zen : les 5 astuces pour rester calme ».

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.