Trouver sa place de beau père
Famille recomposée

Comment trouver sa place de beau-parent en 5 étapes (famille recomposée)

Comment trouver sa place de beau-parent quand on s’installe avec sa nouvelle moitié? On passe de la vie solo à une vie en famille avec un enfant qui n’est pas le nôtre. Déjà que s’installer avec sa copine en temps normal c’est déjà une grosse étape, alors là on peut parler de grand saut dans l’inconnu (à moins de se préparer!).

Trouver sa place de beau-parent
Trouver sa place de beau-parent

Ça fait plus de 3 ans que j’habite avec Amandine (ma copine) et son fils Clarence. Je n’étais pas du tout mais alors pas du tout préparé. Je repense à tous ces moments où Clarence n’était pas coopératif (bon j’avoue il était plutôt sage la majorité du temps donc ça a pas mal facilité mon intégration). Je me souviens que je me demandais à chaque fois ce que j’avais le droit de lui dire ou pas, est-ce que je pouvais le reprendre, est-ce que je devais l’aider à s’essuyer aux toilettes (il avait 5 ans)? Tant de questions !

S’installer avec sa copine en temps normal c’est déjà une grosse étape.

On va décrypter ici la situation, je vais m’appuyer sur ma propre expérience. Pour trouver sa place de beau-parent, on parlera de :

  • Préparer le terrain
  • Y aller progressivement
  • Avoir le soutien de son (sa) Chéri(e)
  • Expliquer
  • Ne pas être jaloux
  • Créer de vrais liens

1. Préparer le terrain

Amandine m’a présenté Clarence bien avant qu’on s’installe tous ensemble. Ça me semblait anodin, avec le recul je me dis “Bien joué Chérie !”. En fait en voyant mon beau-fils avant de s’installer ensemble, on a pu s’appréhender. On a partagé des activités cool tous les 2 comme des parties de foot dans la cour ou des séances de punching-ball chez moi.

2. Allez-y progressivement

L’enfant ne vous connaît pas encore vraiment (sauf si vous avez suivi l’étape 1 pendant plusieurs mois). Mais quoi qu’il en soit, après avoir emménagé ensemble, vous êtes un élément nouveau pour lui. Je me souviens qu’au départ Clarence, bien que super gentil du haut de ses 5 ans, semblait méfiant. Pendant les premiers mois, je laissais principalement Amandine continuer son éducation, c’est elle qui avait l’autorité. Petit à petit, si des comportements ne le plaisaient pas j’intervenais (de manière cool). Le fait d’avoir créé une relation avant a aidé, il savait que j’étais là pour son bien.

3. Demandez le soutien de votre Chéri(e)

Trouvez sa place de beau-parent grâce au soutien mutuel
Trouvez sa place de beau-parent grâce au soutien mutuel

Pour trouver votre place de beau-parent, il faut que votre Chéri(e) vous en laisse une. Discutez-en en avance pour savoir quelle place elle (ou il) veut vous laisser. Je sais qu’Amandine avait son propre style d’éducation et moi j’avais ma propre vision aussi (j’ai bien changé mais ayant eu une éducation stricte, j’avais tendance à vouloir reproduire le même schéma). Avant de vouloir mettre une fessée à son enfant par exemple, parlez-en avec votre moitié. Elle est peut-être pour une éducation positive et du coup, ça ne serait pas compatible (ça serait même contre-productif, on reparlera de la fessée dans un autre article). En revanche, quand j’intervenais, Amandine me soutenait toujours.

4. Expliquez qu’il ne perd pas l’amour de sa maman (papa)

Amour nouveau et différent
Amour nouveau et différent

La venue d’une nouvelle personne chez soi… Une angoisse pour les enfants et ça se comprend ! Comment trouver sa place de beau-parent dans ce cas? Alors qu’il avait toute l’attention sur eux avant, les voilà qu’ils se retrouvent à partager le temps et l’amour de leur parent. En réalité, si vous êtes le parent, expliquez bien que votre amour pour votre enfant ne changera pas. Vous aurez simplement de l’amour EN PLUS pour votre amoureux (se) et que c’est un amour différent.

Exemple : Pour l’illustration, Amandine aime utiliser des feuilles blanches pour représenter l’amour. Si une feuille est l’amour pour  votre enfant, on pense qu’elle sera coupée en 2  avec l’arrivée du beau-parent. Montrez qu’en réalité la feuille ne bouge pas et qu’il y aura une deuxième feuille (votre amour pour votre amoureux (se)).

5. Ne soyez pas jaloux et laissez du temps parent-enfant

Stop à la jalousie
Stop à la jalousie

On peut se sentir partagé par sa copine (copain) avec son beau-enfant. Surtout, pas de jalousie, il est normal pour une mère (un père) de passer du temps avec son enfant et c’est la même chose pour une famille plus classique (bien qu’ici on aura eu moins de temps pour s’habituer au la situation). Surtout laissez-leur du temps à eux. Votre enfant sentira que vous n’essayez pas de lui voler sa maman(ou son papa).

6. Créez de vrais liens avec vos beaux-enfants

Trouver sa place de beau-parent en créant de vrais relations
Trouver sa place en créant de vraies relations

Accordez de vraies attentions à vos beaux-enfants est le meilleur moyen de trouver votre place. Inutile de faire semblant. Dans mon cas, j’essaye depuis le début de partager des activités sympas avec Clarence. On l’emmène au parc, je l’ai aidé à apprendre le vélo, on regarde des films ensemble. Maintenant on fait même du foot et lis des mangas ensemble ! C’est cool de pouvoir partager des passions, du coup on forme une vraie famille et la place s’est faite progressivement mais naturellement.

En résumé :

En résumé, pour trouver votre place de beau-parent, il faut :

  1. Se préparer
  2. Prendre son temps
  3. Être soutenu
  4. Communiquer
  5. Partager de vrais bons moments

Aujourd’hui je regarde le chemin parcouru et je le compare à tous les questionnements que j’avais au début et wow ! Je me dis que le progrès est fou ! Avec Clarence et Amandine on forme une vraie famille, chacun a sa place et tout le monde partage des moments de complicité avec chacun. Ce qui me fait plaisir c’est de voir qu’il se sent en confiance avec moi !

Et vous? Si vous êtes dans cette situation ou si vous l’avez déjà traversé, laissez un commentaire pour partager votre expérience

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

2 réflexions au sujet de “Comment trouver sa place de beau-parent en 5 étapes (famille recomposée)”

  1. Superbe article. Je suis une enfant de famille recomposée et je démarre moi même cette aventure à l’âge de 35 ans en tant que belle mère. Moi qui pensais avoir toutes les armes pour y arriver, je me rends compte qu’il faut beaucoup d’outils pour bien le vivre. Et surtout, j’aime votre approche positive.

    1. Merci Nanou pour ce commentaire,

      Je répond rapidement d’habitude mais notre famille recomposée a subit un grand changement dernièrement… car nous nous sommes mariés !

      La vie d’une famille recomposée n’est pas facile et on est rarement préparé. J’espère que les éléments de cet article ont pu vous aider 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.