Non classé

Grosse ANNONCE

Il y a une semaine, vous avez pu découvrir le plan de votre nouveau programme.

J’ai eu plusieurs retours, merci à vous tous 🙂 On m’a par exemple demandé si je parlerai de comment “apprendre à un enfant à assumer l’échec, lui apprendre à reconnaître ses responsabilités et ses erreurs”. C’est une excellente idée, ce sera ajouté au thème de la semaine 4 !

D’ailleurs… À la fin de cet article, j’ai une grosse annonce à vous faire ! Mais avant tout j’aimerais vous parler de ce qui me motive.

via GIPHY

Je vous ressemble beaucoup. J‘ai toujours rêvé d’avoir une famille harmonieuse et profiter à fond de ces moments ensemble.

Quand j’étais jeune, mes parents étaient autoritaires, j’ai fait l’erreur de vouloir reproduire ce schéma par la suite, mais je sentais que ça n’était pas la bonne solution. Je m’énervais souvent, je perdais mon sang froid facilement.

Chaque jour je rêvais d’une journée où on s’entendait tous bien, une journée sans conflits, où je n’avais pas besoin de crier.

S’occuper d’un enfant alors que je travaille comme tout le monde, c’est difficile, surtout quand on ajoute à ça les tâches ménagères, la cuisine, etc. Je ne comprenais pas toujours bien Clarence, et  quand il ne respectait pas les règles ou boudait “pour rien”, ça m’agaçait.  

Avec ma femme, j’ai beaucoup appris.

Elle faisait naturellement ce qu’aujourd’hui je trouve être LA solution. Elle était patiente, bienveillante et mettait l’accent sur la communication avant tout.

En prenant exemple sur elle, j’étais obligé de constater que ça fonctionnait beaucoup mieux. Mais cela ne s’est pas fait du jour au lendemain. J’ai appris beaucoup en lisant et en me formant à la parentalité positive et bienveillante.

J’ai appliqué au quotidien des dizaines et des dizaines de techniques pour voir ce qui me convenait le mieux et ce qui était le plus efficace pour Clarence.

Aujourd’hui il est beaucoup plus attentif et respectueux. Il s’épanouit.

Nous avons gagné du temps dans la gestion du quotidien, plus besoin de nous répéter 50 fois. On profite des bons moments en famille. Le travail sur moi-même en valait la chandelle. J’aurais adoré avoir tous ces conseils dès le départ, ça m’aurait éviter quelques cheveux blancs et du stress en moins.   

Aujourd’hui j’aimerais vous apporter mon expérience et vous aider à retrouver une sérénité, une harmonie au sein de votre famille, sans passer votre temps dans des dizaines de bouquins.

Vous avez une vie bien remplie et j’aimerais vous transmettre mes conseils et astuces qui m’auraient moi même bien aider dès le départ.

Vous pensez peut-être qu’il n’y a pas d’urgence et que vos relations familiales vont se calmer toutes seules avec le temps?

C’est comme être en pleine mer sur un bateau : si on prend le bon cap dès le début, on a beaucoup plus de chance d’atteindre notre destination que si on se laisse dériver. Même en corrigeant le cap après-coup, c’est beaucoup plus difficile à rattraper que si vous preniez la bonne direction dès le début ⛵

Aujourd’hui c’est vous qui êtes aux commandes ! Vous, les parents, êtes les principaux guides de vos enfants. Tous les enfants sont majoritairement influencés par leurs parents.

LA GROSSE ANNONCE :  

Parents zen
Parents zen

Pour vous aider, j’ai commencé à créer le programme qui VOUS convient d’après les résultats du sondage. Vous avez déjà eu un aperçu du plan.

Le programme d’accompagnement “PARENTS ZEN” arrive très bientôt !

Maintenant je peux le dire officiellement, il sera DISPONIBLE LE 5 MARS !

En attendant plus d’informations, je publierai bientôt 5 astuces quand mon enfant ne cesse de faire ce qui est INTERDIT.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.