Livres

J’ai lu pour vous : “Aidez votre enfant à gérer ses colères”

Aidez votre enfant à gérer ses colères? Le livre que je viens de lire propose plusieurs outils et exercices pour apaiser et éviter les crises. On a tous connu des colères venant de nos enfants. Chez nous ça arrive parfois quand on demande à Clarence de faire quelque chose (comme ses devoirs). On a appris à l’apaiser, à mieux communiquer. J’étais quand même curieux de voir les conseils que proposerait ce livre.

L’auteure compare nos colères à un des monstres passagers. Ils viennent en nous et s’invitent dans notre “maison des émotions”. Cette métaphore est pas mal pour bien différencier nos enfants de leurs émotions. Ce n’est pas parce qu’un enfant pique une colère qu’il est colérique. C’est une émotion qui vient et qui part.

En complément, vous pouvez lire cet article qui explique comment gérer les émotions fortes.

Aidez votre enfant à gérer ses colères

Aidez votre enfant à gérer ses colères

Contrairement à d’habitude, je vais vous proposer aujourd’hui seulement un résumé de ce qui m’a le plus plu (et non pas un résumé entier). Le but est de partager des conseils concrets. “Aidez votre enfant à gérer ses colères” est un livre assez court, si cet article vous plaît, n’hésitez pas à vous procurer le livre. Il est disponible aussi bien à la Fnac, chez Cultura que sur Amazon. Pour en revenir au contenu, ce livre parle de :

  • La colère en elle-même, sa définition.
  • La métaphore de la maison des émotions et des conseils pour rester bienveillants.
  • Une boîte à outils pour aider nos enfants : pour évacuer les tensions, pour respirer et se relaxer.

Qu’est-ce que la colère ?

C’est un état émotionnel passager et naturel. Il peut toucher tout le monde, enfants, écoles et adultes. La colère permet aux enfants d’exprimer leurs désirs ou de s’opposer simplement.

La colère est nécessaire au développement de chacun mais peut devenir gênante quand elle est trop présente. Ces moments peuvent être difficiles à gérer, ce livre (“Aidez votre enfant à gérer ses colères”) donnera les conseils pour l’apprivoiser.

La colère est un état passager, naturel et nécessaire au développement de chacun.

Les âges de la colère

Les colères ont des origines différentes et s’expriment de plusieurs manières selon l’âge :

  • Entre 18 mois et 2 ans : l’enfant comprend qu’il est une personne à part entière. Il a ses propres envies et exige des choses. Il n’arrive pas à gérer ses frustrations.
  • Entre 2 ans et 4 ans : les crises entre 2 et 4 ans permettent aux enfants de faire face au pouvoir écrasant des parents.
  • Entre 4 et 6 ans : votre enfant arrive à boueux s’exprimer, il comprend les interdictions et les refus. Il gagne en patience. Il peut quand même se mettre en colère, en revanche, il peut commencer à intégrer des outils pour apprendre à se calmer.
  • À partir de 7 ans : ses crises viendront plutôt de ses rapports aux autres, de l’école, de son manque de confiance ou de ses peurs.

La métaphore de la maison des émotions

L’auteure parle d’une maison à émotions à l’intérieur de chacun. Cette image peut aider les enfants (et les parents) à comprendre que l’émotion N’EST PAS l’enfant. Les colères sont donc des émotions de passage qui s’invite dans la maison des émotions de votre enfant. Il peut apprendre à les chasser.

Les colères qu'on aimerait éviter...
Les colères qu’on aimerait éviter…

7 outils pour rester bienveillants face aux colères

Ce que j’aime beaucoup dans les livres, ce sont les solutions pratiques. Dans “Aidez votre enfant à gérer ses colères”, l’auteure propose 7 conseils très pertinents pour rester bienveillant (même face aux colères de vos enfants) :

  1. Soulignez le plaisir des bons moments : apprenez à savourer les petits plaisirs. En exprimant votre gratitude, vous apprenez à votre enfant à faire de même.
  2. Verbalisez les points positifs de votre enfant : Ce qui peut paraître évident pour vous ne l’est pas forcément pour votre enfant. Des paroles positives sont bien plus constructives que des paroles négatives (qui elles peuvent se graver longtemps dans l’esprit d’un enfant).
  3. Mettez-vous à sa hauteur : quand vous avez quelque chose à lui dire, il est important de vous mettre à sa hauteur. Votre enfant pourra vous regarder dans les yeux, et être plus concentré sur vos paroles. Cela vous évitera de devoir vous repérer trop souvent.
  4. Parlez de vos propres émotions : c’est plus difficile que ça en a l’air, même en tant qu’adultes. Pour un enfant c’est encore plus difficile, son cerveau est en pleine construction. Mais si vous lui donnez l’exemple, il le reproduira plus facilement.
  5. Prenez du temps avec vos enfants : on a souvent un emploi du temps chargé. Mais votre enfant n’est-il pas plus important? Lui consacrer 5 vraies minutes par jour peut faire la différence. Du temps de qualités c’est du temps sans interruptions (pas de télé, pas de portable, etc.).
  6. Ne minimisez pas les querelles avec ses amis : à son âge, votre enfant passe beaucoup de temps à l’école. La vie sociale est importante pour lui. N’hésitez pas à prêter attention à ce qu’il vous raconte.
  7. Soyez attentif à votre propre comportement : vous êtes agacé ou vous avez certaines peurs. Pour ne pas les communiquer à vos enfants, attention à vos propres comportements si vous ne voulez pas que vos enfants les répètent. Vous êtes leur modèle.

Des exercices pour libérer l’énergie de vos enfants

Les colères sont un concentré d’énergie. Pour s’en libérer, voici quelques exercices proposés dans le livre “Aidez votre enfant à gérer ses colères” :

  • Exercice 1 : les coussins.
    Mettez-vous dans une salle sans objets fragiles. Lancez ensuite des cousins qui devront être frappés par votre enfant pour libérer son énergie.
  • Exercice 2 : le cri libérateur.
    Si votre enfant a beaucoup de colère, cet exercice est fait pour lui. À l’extérieur, prenez votre enfant par la main puis courrez le plus vite possible et crier le plus fort possible.
  • Exercice 3 : le punching-ball.
    Pour montrer ses émotions, voici un exercice simple. Mettez votre enfant face au punching-ball. Il a le droit de le frapper le plus fort possible. À chaque coup, il est autorisé à dire ce qui l’énerve. La seule règle est de ne pas critiquer la source des colères de votre enfant. Au contraire, l’enfant doit être encouragé à faire partir sa colère.

Des exercices pour faire respirer vos enfants

Les colères malmènent la respiration. Les exercices suivants vont permettre tu à votre enfant de se libérer de ses tensions.

  • Exercice 1 : la respiration profonde.
    Il s’agit de prendre de l’air par le nez. Puis retenez l’air 2 secondes. Enfin, soufflez l’air en un filet le plus longtemps possible (comme lorsque l’on gonfle un ballon). Cette respiration profonde devrait chasser les colères et mettre votre enfant dans un état de relaxation.
  • Exercice 2 : la vague respiratoire.
    Cette respiration se fait allongée sur le dos. Proposez à votre enfant d’imaginer qu’il est allongé sur la surface de la mer. Lorsqu’il inspire, une vague entre par ses orteils, gonfle son ventre puis atteint sa tête. Lorsqu’il souffle, la vague redescend de la tête, puis par son cou, sa cage thoracique descend, le ventre se dégonfle et la vague repart par les orteils.

Des exercices pour aider votre enfant à se relaxer

Le livre “Aidez votre enfant à gérer ses colères” propose encore plus d’exercices. Les exercices qui suivent permettent de prendre conscience de son corps. En prenant des distances avec ses états émotionnels désagréables, il pourra plus facilement gérer ses émotions.

  • Exercice 1 : le bonhomme en bois et la poupée de chiffon.
    Proposez à votre enfant de s’allonger ou de s’assoir sur une chaise. Dites-lui de se transformer en bonhomme de bois. Il doit se contracter au maximum. Tâtez ses bras et ses jambes pour vérifier sa tension et demandez-lui de serrer plus fort si nécessaire.
    Puis dites-lui de faire la poupée de chiffon. Votre enfant doit être tout détendu et relâché.
    Le bonhomme en bois est fâché tandis que la poupée est détendue et joyeuse. Cet exercice devrait aider votre enfant à passer d’un état à l’autre plus facilement.
  • Exercice 2 : l’arbre.
    Il s’agit d’une pose de Yoga classique. Cette pose permet d’augmenter sa concentration et de retrouver calme intérieur.
    – Faites cet exercice en même temps que votre enfant, face à face. Placez-vous debout, les pieds joints.
    – Levez la jambe droite et placez la plante sur l’intérieur du genou gauche.
    – Mettez les mains devant votre poitrine, paume contre paume.
    – Regardez devant vous et gardez la pose le temps de 3 grandes respirations.
    – Faites la même chose sur l’autre jambe.
La pose de l'arbre
La pose de l’arbre
  • Exercice 3 : les points de contact.
    Cet exercice peut être réalisé dans n’importe quelle posture. Il permet de prendre conscience de soi et de s’apaiser émotionnellement.
    Demandez simplement à votre enfant quels sont ses points de contact (avec le sol, la chaise, la baignoire, etc.).
    S’il est assis sur une chaise par exemple, il pourra vous dire : mon dos, mes fesses, le dessous de mes cuisses, mes plantes de pieds.
    Prendre conscience de son corps permet de se focaliser sur soi-même et de prêter attention à ses sensations de base.

Ce qu’il faut retenir

Les colères sont des émotions passagères. Elles traversent notre maison des émotions. Les colères ne définissent pas l’enfant. Pour l’aider à évacuer ses émotions dérangeantes, vous pouvez lui faire faire des exercices de relaxations, pour libérer son énergie et des exercices pour l’aider à respirer.

Mon avis (avantages et inconvénients)

Voici mon avis sur le livre “Aidez votre enfant à gérer ses colères”. Il y a de bonnes choses et de moins bonnes.

Les plus :

  • Se lit vite : 60 pages seulement
  • Jolis dessins.
  • Des conseils pratiques.
  • Un livre qui va à l’essentiel.

Les moins :

  • Certains outils ne parleront pas à tout le monde (comme faire une danse indienne pour se débarrasser des émotions négatives…)
  • Un vocabulaire un peu trop enfantin parfois “Monstre du Loch-ventre, fleurs de gentillesse, petit oiseau du bonheur…)

Pour lire plus de 20 avis supplémentaires sur ce livre, cliquez ici !

N’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter pour être tenu au courant des prochains articles et recevoir votre ebook offert «Le guide du parent Zen : les 5 astuces pour rester calme ».

Si vous souhaitez accompagner votre enfant mais que vous n’avez pas le temps de lire des livres complexes, vous pouvez lire d’autres résumés ici, qui sont un concentré de bons conseils.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.